Allauch Le Renouveau au quartier de Fontvieille

Visite du quartier de Fontvieille

Un Samedi ensoleillé pour ce premier jour du mois de février. Toute l’équipe de tractage est là, motivée pour rencontrer les Allaudiennes et Allaudiens. Ce jour là Lucie Desblancs est à la Fête du Souvenir Français, elle nous rejoindra plus tard. Nous arrivons dans la zone commerciale de Fontvieille. C’est une zone située à l’extrême sud d’Allauch sur la route des 4 saisons à la limite avec Marseille.

Un Lidl à Fontvieille ? Des commerçants inquiets

« Cette zone est menacée par l’installation d’un LIDL », nous dit-on. Les commerçants sont inquiets car ce projet risque bien de perturber durablement leur activité. Ils ont investis là toutes leurs économies, et c’est bien souvent le projet d’une vie.
Nous sommes très bien accueillis et ils échangent volontiers avec nous. Tous sont indignés concernant, ce projet. Ils sont perplexes. Comment peut on accepter cette installation ?
Nous rendons ainsi visite à tous les commerçants. Ils ne sont pas dupes et ont bien l’intention de se battre. Nous suivons ce projet en promettant de tout faire pour sauver cette zone, car notre programme s’est fixé comme objectif d’être auprès des petits commerçants, des artisans d’Allauch pour les mettre en condition de reconquérir une clientèle quelque peu perdue et qui a peu peu déserté notre commune. Allauch doit devenir attractive et c’est bien là le pari volontaire et novateur d’Allauch le Renouveau.

Le parking est bondé, nous abordons les clients du centre commercial, il y a des marseillais, des aubagnais; et bien sur des allaudiens. La zone a ses habitués.Le soutien de EELV est

Le soutien de EELV est une très bonne nouvelle pour Allauch

Mme M. R. est une écologiste convaincue, le soutien de EELV les Verts pour la Allauch le Renouveau menée par Lucie Desblancs l’enthousiasme. “C’est une très bonne nouvelle pour Allauch” nous dit elle. « La sauvegarde de notre environnement exceptionnel devient une priorité jamais affichée à ce jour, c’est un changement radical et des perspectives de bien-être et de bien vivre à Allauch ».

Nous abordons Mme J.C. qui nous avoue d’entrée vouloir voter pour Mr De Cala. Cette décision nous incite à lui proposer simplement de prendre connaissance des comptes rendus des réunions du conseil municipal pour découvrir comment Mr De Cala a presque toujours soutenu la majorité de Roland Povinelli dont la presse a déjà fait largement état des débordements.
Elle connaît très bien Jean Pierre Simoni et ces valeurs morales d’intégrité; Je lui demande alors de se poser la question, “Mais pourquoi Jean Pierre Simoni n’est pas avec De Cala ?. Et bien parce qu’on n’a pas du tout les mêmes valeurs… »
Cette réflexion la perturbe fortement, et elle envisage donc de revenir sur sa décision, en tout cas elle va y réfléchir plus sérieusement.
Cela nous encourage dans les explications que nous avons le devoir de donner à tous nos concitoyens. Nous devons les convaincre avec des arguments irréprochables.

Un réel besoin d’échanges, entre les habitants et les élus

Les attroupements autour de notre équipe se font de plus en plus nombreux. Les gens ont envie d’échanger sur toutes les problèmes de la vie, l’environnement, les transports, les parkings, les sports, la culture etc etc.La curiosité est là, la perspective du changement possible pour notre commune redonne beaucoup d’espoir à nos concitoyens.
Nous lançons notre invitation pour notre Grand Meeting qui aura lieu le 6 mars 2020 à 18h à la Villa Cassaro, route des 4 Saisons, domaine de Fontvieille à Allauch.

Vers 11h30 Lucie Desblancs nous rejoint et entre directement dans un magasin de vêtements où un échange avec la responsable du magasin met à nouveau le doigt sur la problématique de l’installation du LIDL. Nous sommes présents à vos cotés et nous ne lâcherons rien lance Lucie Desblancs, votre combat c’est notre combat.

Un accueil chaleureux, des réponses attendues

Nous sommes comme vous issus de la société civile, et nous gagnons notre vie par notre travail, nous ne sommes pas des professionnels de la politique accrochés à leur poste.
Nous sommes comme vous des chefs d’entreprises et tout ce qui vous touche nous touche également.
Cette intervention de Lucie Desblancs a mis du baume au coeur des commerçants de la zone commerciale de Fontvieille.

Lucie Desblancs répond à toutes les questions, le désendettement de la commune, la renégociation des emprunts nocifs, le redéploiement d’une politique d’urbanisme maîtrisée, la sécurité des biens et des personnes. L’auditoir est conquis par la maîtrise des sujets de notre candidate et les échanges se poursuivent avec passion.

Nous poursuivons notre matinée avec un grand nombre d’Allaudiennes et d’Allaudiens. tout se passe bien et la rencontre avec nos idées par exemple sur la condition animale fait bondir de joie une militante assidue de la cause animale. C’est Mme………….qui spontanément sur ce parking, ce samedi matin, décide de nous rejoindre et de s’inscrire sur la liste menée par Lucie Desblancs.
Un bel exemple d’engagement citoyen, en toute simplicité, c’est la force de notre mouvement Allauch le Renouveau qui s’enrichit de chaque citoyen décidé d’entreprendre avec Lucie Desblancs la conquête de la mairie d’Allauch.

Rappel de la date de notre Grand Meeting: 6 mars, 18h30, Villa Cassaro

Il est 13h la visite de la zone commerciale de Fontvieille se termine, la matinée a permis de belles rencontres et des échanges fructueux. Rendez-vous est pris, nous attendons les Allaudiens et les Allaudiennes nombreux à notre Grand Meeting du 6 mars 2020 à la Villa Cassaro.

Débats participatifs: le Logement à Allauch

Le Logement : compte-rendu du débat participatif du 09 janvier 2020

Nécessité d’un audit ?

Le sujet de ce soir est un sujet complexe et très sensible. Lucie Desblancs prend la parole et affirme haut et fort que ce chantier ne peut se concevoir qu’après un audit complet de l’état des lieux. Ce dossier sensible doit être planifiée et pacifié.

Ce travail se fera avec toutes les compétences techniques indispensables, et les personnes concernées bénéficieront d’une formation complémentaire si besoin. Nous devons être armés pour réaliser les défis qui nous attendent.

Qui fait quoi en matière de logement social à Allauch ?

Une des citoyennes prenant la parole, dans l’assistance, nous explique le mécanisme qui consiste pour une commune à établir sa politique de logements sociaux.

La mairie ne construit pas seule, elle gère les projets présentés par les différents promoteurs, elle attribue le permis de construire et garde un droit de regard sur la réalisation du projet.

Elle détient également suivant les accords un certain nombre de logements sociaux qu’elle seule peut attribuer aux bénéficiaires éligibles.

Les conditions d’attributions de logements sociaux doivent se faire selon les règles préétablies objectives et factuelles sur la situation sociale, familiale et financière du demandeur de logement social.

C’est la commission d’attribution qui décide, le maire ou son représentant dispose d’une voix prépondérante en cas de partage égal des voix. L’organisme bailleur est présent.

Le Logement, de la théorie à la pratique…

Débat Logement - Allauch le Renouveau et Lucie Desblancs - Elections Municipales Allauch 2020

La théorie paraît simple mais sur le terrain, le virus du clientélisme et de la magouille prospère depuis de trop longues années. Le clientélisme de la Mairie actuelle est érigé en règle d’or gravée sur le fronton de la Mairie d’Allauch. Ce n’est plus, Liberté, Égalité, Fraternité, mais Clientélisme, Magouilles et Mensonges.

Sur ce sujet les exemples de malversations et de passe-droits ne manquent pas, et chacun nous donne des exemples précis bien connus de tous. C’est une injustice dénoncée par tous, et tous sont bien décidés à éradiquer ce mal par la racine. La racine étant la non application de la loi.

Des dysfonctionnements visibles, une transparence nécessaire

Précisément cette loi prévoit une révision annuelle des critères d’attributions des logements, de telle sorte que chaque locataire n’est jamais en théorie locataire à vie. Ce n’est pas le cas dans le fonctionnement actuel du logement social.

Les victimes de ces dysfonctionnements, ce sont ces Allaudiens qui attendent sagement un logement, en suivant les règles, mais finissent par perdre espoir de ne pas être écoutés.

Prenons l’exemple de cette Allaudienne qui demande un logement dans une résidence où la Mairie dispose, selon ses dires, d’au moins dix logements. Pendant plus d’un an, elle échange avec la Mairie, mais aussi la Préfecture, deux promoteurs différents – c’est usant à force – pour finalement ne pas obtenir le logement social qu’elle demandait. N’en jetez plus, elle se débrouillera seule.

Se positionner en bailleur social ?

M. N. nous propose alors la création d’une entité qui se positionne en Bailleur Principal lui permettant de décider de plein droit de l’attribution des logements sociaux.

Cette idée utilisée par de nombreuses communes donne de très bon résultats et redonne à la commune le contrôle total de sa politique de logements sociaux, face à la force prédatrice des promoteurs.

Le Logement, une question difficile à isoler 

Un colisiter, M. J, enfin nous propose une vraie réflexion sur le logement, soutenant que la politique du logement se répercute sur les autres infrastructures communales, le transport, les parkings, les déchets, la gestion de l’eau, les problèmes de l’environnement etc etc…

Il nous suggère également la réhabilitation des anciennes constructions avec pour conditions la création de parkings. En guise d’exemple, il nous propose la centralisation de la Mairie et des services administratifs avec les services techniques dans l’espace dit “l’usine électrique”. Cette proposition est agréablement accueillie, l’esprit de synthèse de notre ami nous a définitivement conquis.

Enfin il nous expose l’importance pour une commune de traiter ces propres déchets par le biais de la mise en place d’une déchetterie communale. Il met ainsi en lumière le lien permanent des conséquences des politiques de la ville sur toutes les infrastructures nécessaires à la vie dans la cité. Cette réflexion juste nous rappelle l’immense tâche qui nous attend et nous encourage à poursuivre notre combat motivé par l’amour de notre belle ville d’Allauch.

Lucie Desblancs conclut en remerciant les participants et nous rappelle le planning des visites de quartiers et des différentes rencontres prévues les jours à venir.

Enzo

ALLAUCH LE RENOUVEAU fête l’Épiphanie à Allauch

Une belle rencontre

Tacite écrivait jadis qu’il était d’usage de tirer au sort la royauté.
Mais cette longue tradition qui a traversé toutes les ères depuis des siècles, se plia aux usages démocratiques pour choisir à l’unanimité Madame Lucie Desblancs !
Dans la salle comble de l’établissement « O’Cigales » à Allauch les participants affichaient le sourire des grands jours. Ce fut une formidable occasion pour Lucie Desblancs, accompagnée depuis 2014 de son colistier le Docteur Jean-Pierre Simoni, de présenter aux Allaudiens les membres de son équipe ainsi que les grandes lignes du programme.Lucie Desblancs profite de la galette des rois organisée par A^llauch le ¨Renouveau, sa liste aux élections municipales 2020 à Allauch pour présenter son équipe et tracer les grandes lignes de son programme

Les grandes lignes du programme de Lucie Desblancs

Après avoir rappelé l’identité sans étiquette de la liste « ALLAUCH LE RENOUVEAU », Madame Lucie Desblancs a tracé les grandes lignes des projets. Voici quelques extraits :

Une légitimité redonnées aux Comités de Quartiers

1/ La volonté de donner, enfin, une légitimité aux comités
d’intérêt de quartier. Cela créera une écoute permanente émanant
directement des citoyens. Les questions de sécurité, d’environnement
ainsi que les nuisances en tout genre seront plus rapidement résolues.

Des liens sociaux et solidaires

2/ Liens sociaux et solidaires par la création de crèches. Promouvoir
le sport et la culture. Jardins partagés en y associant les seniors. Faire
découvrir aux plus jeunes toutes les perspectives professionnelles.
Favoriser le covoiturage en réalisant des parkings gratuits adaptés à
cet effet.

Un développement urbain maîtrisé

3/ Maîtriser le développement urbain. Le nouveau maire sera
exigeant sur l’attribution des nouveaux permis de construire. Avant
d’être acceptés les plans proposés devront être en harmonie avec notre
patrimoine architectural et humain. Sinon ils seront refusés. Toute
famille Allaudienne devrait avoir droit « au bon vivre » et non à
« l’entassement vertical ou horizontal ».

Plus de sécurité

4/ La notion de « Voisins attentifs » doit être établie et consolidée
avec nos forces de police. Ne jamais oublier que les policiers
municipaux sont au service des citoyens et que tout Allaudien doit le
respect aux forces de l’ordre. La vidéosurveillance doit surtout
s’adapter aux zones sensibles.

Un environnement privilégié

5/ Avec la venue dans l’équipe d’ALLAUCH LE RENOUVEAU » de
Madame Denise TRISCARI et Monsieur Patrick MINUTOLO d’EUROPE
ÉCOLOGIE les VERTS, notre environnement sera privilégié, préservé
et partagé, par tous les amoureux de la nature.

Des services municipaux rapprochés

6/ Certains services municipaux reviendront dans Allauch Village
qu’ils n’auraient jamais dû quitter. La Bastide de Fontvieille,
surnommée « Château de mon maire » changera de vocation et
sera rendue aux Allaudiens, au même titre que d’autres illustres
édifices de notre commune.

Des dépenses autofinancées

7/ C’est grâce aux compétences professionnelles de Madame
Lucie Desblancs, Expert-comptable, Expert-Judiciaire, Vice-
présidente du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-
comptables 2019, qu’une meilleure gestion des ressources de la
commune sera établie. L’objectif d’ALLAUCH le RENOUVEAU, c’est
L’AUTOFINANCEMENT RÉEL c’est-à-dire celui qui ne fait pas appel à
l’emprunt comme c’est malheureusement le cas actuellement. Sans augmentation des impôts.

Un contrat local de Santé

8/ Mettre en œuvre un contrat local de santé par l’association des
professionnels de la médecine, des acteurs publics en collaboration
avec les enseignants. La création d’une mutuelle à prix réduit sera
mise à l’étude.

Un commerce de proximité encouragé

9/Le commerce de proximité devra être encouragé avec la création
de nouvelles places de parkings et d’une navette gratuite.

Venez nous rencontrer à la permanence ou lors des visites de quartiers !

La soirée s’est terminée tard dans la nuit après de joyeuses agapes
avec la promesse de perspectives encourageantes pour l’avenir
d’Allauch. Les visites de quartiers ainsi que les activités de la
permanence au 27 rue Fernand Rambert vont se poursuivre sans
interruption dans les semaines à venir.

JPS

Rencontres du 4 janvier – Cité Jean Masse à Allauch

Visite de quartier du Samedi 4 Janvier 2020 cité Jean Masse à Allauch

Un accueil chaleureux, de la part des habitants ‘invisibles et abandonnés’ du quartier Jean Masse

Un beau soleil nous attendait ce samedi pour cette visite de quartier. Les prospectus tractés 2 jours avant avaient avertis les habitants de la visite de Lucie Desblancs candidate aux élections municipales de mars 2020, et de ses colistiers de Allauch Le Renouveau. Nous avons ainsi pu rencontrer de nombreux habitants du quartier qui nous ont accueillis avec gentillesse et curiosité. La plupart d’entre eux vivent là depuis plusieurs années et certains même depuis plusieurs générations. La nostalgie des années passées est dans toutes les conversations. Monsieur V. nous relate les nombreuses exactions de jeunes venus des quartiers de Marseille.

Portail vandalisé à plusieurs reprises

Le portail du lotissement a malheureusement été vandalisé à plusieurs reprises, outre le fait que le lotissement se trouve ainsi ouvert à toutes les incivilités, le coût des réparations à répétitions devient une charge inacceptable pour les habitants. La plupart sont des retraités. Nous relevons qu’il n’y a aucune caméra de surveillance dans tout le quartier, ceci explique beaucoup de choses. C’est un sentiment d’abandon que les habitants ressentent, ils sont les oubliés de la Mairie actuelle, ils sont devenus invisibles!!!

Dans ce quartier d’Allauch, l’insécurité est totale…

Ici l’insécurité est totale, les gens ont peur quand arrivent les jeunes délinquants en bandes organisées. Le trafic de la drogue est devenu banal, les jeunes voyous ont choisi leur territoire, ils ont choisi leur quartier, ici personne ne se risque à tenter quoi que ce soit,  la terreur s’est elle aussi installée là, elle a pris sa place. Oui vous lisez bien la terreur est devenue banale, et nous sommes en 2020 dans un quartier d’Allauch. 

Mme C. constate malheureusement que les interventions de la police appelée au secours arrivent toujours trop tard, plusieurs heures et même parfois 5 heures après sa demande. Cette absence de la force publique, c’est l’absence des effectifs dans la police, on rogne sur tout, sur les effectifs donc sur la sécurité des habitants d’Allauch. C’est Inacceptable s’écrie Lucie Desblancs !

“la sécurité n’est pas négociable, elle est fondamentale, c’est notre priorité”

Lucie Desblancs

Il est 11h30 les habitants sortent de chez eux, ils se dirigent vers nous et les échanges se poursuivent avec Lucie Desblancs et son équipe. L’écoute, oui l’écoute des problèmes des habitants est un premier pas vers la solution des problèmes.

Un espace pour les associations et le lien intergénérationnel

D’ailleurs fort de cet échange d’idées Mr G. un retraité nous lance comme un message d’espoir son idée qu’il rêve de voir un jour se réaliser. En effet il souhaite que tous les jardins des habitations des retraités soient pris en charge pour leur entretien par les voisins plus valides ou alors en partenariat avec des associations, par des jeunes qui viendraient bénévolement entretenir le jardin de leurs aînés. L’idée est belle, Lucie Desblancs valide cette contribution qui entrera comme initiative citoyenne dans son programme. 

Mr F. également retraité, lui  est dépité, il ne croit plus en rien, ni en personne, et pourtant quand les échanges se portent sur la sécurité, qui est le première priorité dans le programme de notre candidate, il intervient. A l’écoute des solutions proposées par Lucie Desblancs, il sourit enfin . Il faut rapidement des caméras dans tous les lieux stratégiques, pour dissuader la délinquance, il faut occuper le terrain. Les effectifs des forces de police doivent être revus à la hausse. Il faut des hommes et du matériel, et enfin mettre en place dans chaque lotissement un dispositif baptisé “Voisins Attentifs”

Personne ne doit rester sur le bord !

Il est 12h45 les conversations, les échanges vont bon train, nous prévoyons de poursuivre avec les habitants nos discussions dans notre permanence sur Allauch village chaque semaine, le jeudi, jour dédié à nos rencontres avec les Allaudiennes et Allaudiens, sur tous les thèmes de la vie de notre commune.

La visite du quartier se termine, Lucie Desblancs conclue “la Cité Jean Masse, longtemps délaissée, sera prise en charge dans sa problématique, personne ne restera sur le bord du chemin, personne !!

Prochaine visite le 11 janvier 2020, rdv devant l’hopital d’Allauch