Rencontres du 4 janvier – Cité Jean Masse à Allauch

Visite de quartier du Samedi 4 Janvier 2020 cité Jean Masse à Allauch

Un accueil chaleureux, de la part des habitants ‘invisibles et abandonnés’ du quartier Jean Masse

Un beau soleil nous attendait ce samedi pour cette visite de quartier. Les prospectus tractés 2 jours avant avaient avertis les habitants de la visite de Lucie Desblancs candidate aux élections municipales de mars 2020, et de ses colistiers de Allauch Le Renouveau. Nous avons ainsi pu rencontrer de nombreux habitants du quartier qui nous ont accueillis avec gentillesse et curiosité. La plupart d’entre eux vivent là depuis plusieurs années et certains même depuis plusieurs générations. La nostalgie des années passées est dans toutes les conversations. Monsieur V. nous relate les nombreuses exactions de jeunes venus des quartiers de Marseille.

Portail vandalisé à plusieurs reprises

Le portail du lotissement a malheureusement été vandalisé à plusieurs reprises, outre le fait que le lotissement se trouve ainsi ouvert à toutes les incivilités, le coût des réparations à répétitions devient une charge inacceptable pour les habitants. La plupart sont des retraités. Nous relevons qu’il n’y a aucune caméra de surveillance dans tout le quartier, ceci explique beaucoup de choses. C’est un sentiment d’abandon que les habitants ressentent, ils sont les oubliés de la Mairie actuelle, ils sont devenus invisibles!!!

Dans ce quartier d’Allauch, l’insécurité est totale…

Ici l’insécurité est totale, les gens ont peur quand arrivent les jeunes délinquants en bandes organisées. Le trafic de la drogue est devenu banal, les jeunes voyous ont choisi leur territoire, ils ont choisi leur quartier, ici personne ne se risque à tenter quoi que ce soit,  la terreur s’est elle aussi installée là, elle a pris sa place. Oui vous lisez bien la terreur est devenue banale, et nous sommes en 2020 dans un quartier d’Allauch. 

Mme C. constate malheureusement que les interventions de la police appelée au secours arrivent toujours trop tard, plusieurs heures et même parfois 5 heures après sa demande. Cette absence de la force publique, c’est l’absence des effectifs dans la police, on rogne sur tout, sur les effectifs donc sur la sécurité des habitants d’Allauch. C’est Inacceptable s’écrie Lucie Desblancs !

“la sécurité n’est pas négociable, elle est fondamentale, c’est notre priorité”

Lucie Desblancs

Il est 11h30 les habitants sortent de chez eux, ils se dirigent vers nous et les échanges se poursuivent avec Lucie Desblancs et son équipe. L’écoute, oui l’écoute des problèmes des habitants est un premier pas vers la solution des problèmes.

Un espace pour les associations et le lien intergénérationnel

D’ailleurs fort de cet échange d’idées Mr G. un retraité nous lance comme un message d’espoir son idée qu’il rêve de voir un jour se réaliser. En effet il souhaite que tous les jardins des habitations des retraités soient pris en charge pour leur entretien par les voisins plus valides ou alors en partenariat avec des associations, par des jeunes qui viendraient bénévolement entretenir le jardin de leurs aînés. L’idée est belle, Lucie Desblancs valide cette contribution qui entrera comme initiative citoyenne dans son programme. 

Mr F. également retraité, lui  est dépité, il ne croit plus en rien, ni en personne, et pourtant quand les échanges se portent sur la sécurité, qui est le première priorité dans le programme de notre candidate, il intervient. A l’écoute des solutions proposées par Lucie Desblancs, il sourit enfin . Il faut rapidement des caméras dans tous les lieux stratégiques, pour dissuader la délinquance, il faut occuper le terrain. Les effectifs des forces de police doivent être revus à la hausse. Il faut des hommes et du matériel, et enfin mettre en place dans chaque lotissement un dispositif baptisé “Voisins Attentifs”

Personne ne doit rester sur le bord !

Il est 12h45 les conversations, les échanges vont bon train, nous prévoyons de poursuivre avec les habitants nos discussions dans notre permanence sur Allauch village chaque semaine, le jeudi, jour dédié à nos rencontres avec les Allaudiennes et Allaudiens, sur tous les thèmes de la vie de notre commune.

La visite du quartier se termine, Lucie Desblancs conclue “la Cité Jean Masse, longtemps délaissée, sera prise en charge dans sa problématique, personne ne restera sur le bord du chemin, personne !!

Prochaine visite le 11 janvier 2020, rdv devant l’hopital d’Allauch